L’équipe

Anne Morance

Anne Morance

Juriste de formation, je me suis professionnellement remise en question à la naissance de mes deux aînés. Avec 13 mois d’écart, ils m’ont plongé dans le grand bain de la maternité et de la petite enfance avec tout ce que cela implique de bonheur, d’émotions, d’intensité mais aussi de bouleversement du quotidien, de fatigue et de questionnements.

A cette époque, le portage se faisait exclusivement en porte-bébé “classique” à base étroite. Après l’avoir testé moi même dans des situations variées et souvent urgentes (mon deuxième avait un RGO), j’ai été assez déçue de son évident manque de confort.

A l’arrivée de mon troisième enfant, j’étais tout à fait prête à trouver une alternative qui me permettrait de gérer mon quotidien, mes ainés et mon bébé sans souffrir. C’est là que le portage en écharpe à commencé pour moi !

Mon amour personnel pour cet «art de vivre» s’est très vite imposé comme un vrai choix professionnel d’accompagnement à la parentalité.
Après avoir suivi deux formations en portage (Peau à Peau et l’Ecole à Porter) je me suis lancée en tant que monitrice auprès du grand public. 300 ateliers plus tard, je suis devenue formatrice pour accompagner les mamans ou les professionnels de santé et de la petite enfance qui souhaitent se lancer à leur tour dans la transmission du portage.

Valérie Savalle

Peu convaincue a priori, je suis arrivée dans le monde du portage à la naissance de mon aînée en 2007, en essayant de répondre à ses besoins accrus dûs à un RGO et de trouver une solution pour la soulager. Au final, cela nous a tellement plu que je n’en suis pas repartie ! C’est ainsi que lorsque mes enfants ont grandi et que les occasions de les porter se sont raréfiées, j’ai décidé de concilier mon intérêt pour le portage avec mon métier initial de formatrice, pour me mettre au service des parents débutants. Je me suis formée auprès de l’Ecole à Porter puis de l’IEFAP, et j’organise des ateliers de portage dans la métropole lilloise depuis 2011 sous le nom Bébés à Emporter.

J’ai eu envie ensuite d’aller plus loin dans cette démarche de formation, et de mettre à profit cette expérience ainsi que tous les échanges que j’ai pu avoir au fil des années avec les parents et mes collègues monitrices, afin de proposer des formations à tous ceux qui comme moi désirent s’investir dans le portage physiologique de façon professionnelle.